La ferme des animaux – George Orwell

la ferme des animaux

Titre : La ferme des animaux

Auteur : George Orwell

Date de parution : 1945

151 pages

Edition : Folio

GO

Résumé :

Un beau jour, dans une ferme anglaise, les animaux décident de prendre le contrôle et chassent leur propriétaire. Les cochons dirigent la ferme comme une mini société et bientôt des lois sont établies proscrivant de près ou de loin tout ce qui pourrait ressembler ou faire agir les animaux comme des humains. De fil en aiguille, ce microcosme évolue jusqu’à ce qu’on puisse lire parmi les commandements :  » Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres.  »
Le parallèle avec l’URSS est inévitable quand on lit cette fable animalière. A travers cette société, c’est une véritable critique du totalitarisme d’état que développe Orwell.

Avis :

En ouvrant La ferme des animaux, je savais à quoi m’attendre. Je rappelle qu’il s’agit d’une satire de l’urss qui met en scène des animaux.

De ce fait, par moment je n’ai pas pu m’empêcher de faire des parallèles avec le système soviétique. Mais, j’ai aussi été prise par l’histoire de ces animaux, au premier degré. Au départ, j’avais peur de trop en savoir pour l’apprécier (si on connaît l’histoire, on sait comment le livre finit), mais j’ai adoré. J’avais hâte de connaître la suite, même en connaissant la fin. Je me demandais comment cela allait évoluer, en général et pour chaque animal. Le basculement de l’utopie vers la dystopie est vraiment bien mené : Comment la révolution s’est détournée de son objectif initial ?

L’écriture d’Orwell, que je découvre, est fluide. La lecture était très agréable, mais également instructive. C’est un livre à lire au moins une fois dans sa vie ! Outre l’apologue qui dénonce l’URSS, il est intéressant pour détecter les mécanismes de la dictature qui finalement ne sont pas propres à l’URSS. Il y a à la fois le côté historique, mais aussi philosophique. Je ne ferai pas l’analyse de l’œuvre mais c’est vraiment intéressant.

Bonus : j’ai trouvé une émission radio assez intéressante sur France Culture, si vous désirez approfondir vos connaissances. Par exemple, je n’avais pas fait le rapprochement avec Stakhanov, car je ne connaissais tout simplement pas ce personnage historique. Ce livre est génial, et c’est d’autant plus génial de mieux le comprendre ! Je vous conseille donc de l’écouter après la lecture de ce livre.

En bref, c’est une lecture très intéressante, qu’on la lise au premier ou au second degré. Au-delà d’une satire sur l’URSS, ce livre a beaucoup à nous apprendre.

Lecture dans le cadre du challenge Lire en thème.

Logo Lireenthème

Publicités

4 réflexions sur “La ferme des animaux – George Orwell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s