Sans faille – Valentin Musso

sans faille

Titre : Sans faille

Auteur : Valentin Musso

Date de parution : 2014

334 pages

Edition : Seuil

Disponible aux éditions Points. 

Lu en ebook pour le challenge Ebook et Mat et en LC avec DeboraAnton

Résumé :

Connaît-on vraiment ses amis ? Cinq vieux copains se retrouvent pour une randonnée dans les Pyrénées. Romuald les a invités dans son luxueux chalet. Mais la montagne lui est-elle aussi familière qu’il l’a laissé croire ? L’expédition tourne au cauchemar. Le groupe s’égare, les secrets et les inimités surgissent, jusqu’au drame…

Avis : 

Sans faille est mon premier thriller depuis longtemps. J’ai un livre de Valentin Musso dans ma PAL (La ronde des innocents), mais je découvre cet auteur avec le livre suivant : Sans faille.

Le synopsis de ce dernier roman m’intéressait fortement, je l’ai donc emprunté et l’ai lu en lecture commune avec DeboraAnton dont voici l’avis.

Le livre commence très fort :

« Dans moins de trente secondes, elle sera morte »

C’est la phrase d’ouverture, j’ai trouvé que le prologue commençait très fort. Tout est fait pour que le lecteur se pose déjà mille questions, bien avant que ça commence finalement. Car cette mort, ce n’est « qu’un début » et la première partie du livre ne commence qu’après.

C’est là qu’un groupe de cinq personnes, des anciens amis et leurs compagnes, partent en randonnée dans les Pyrénées. La montée fastidieuse n’est pas sans rappeler les tensions au sein du groupe. Que cachent-ils ? Que s’est-il passé à l’époque du lycée ? Et surtout, comment tout cela va se finir ?

Quand Théo lui a proposé de partir en week-end à la montagne avec un ancien ami, elle a fouillé dans ses vieilles photos de classe. Elle a déniché deux clichés de cette époque et essayé de trouver Romuald parmi cette foule d’adolescents, en se fondant que la description sommaire que son compagnon avait faite de lui. Intriguée, elle a scruté avec attention chaque visage, en vain.

– Mais vous étiez ami, n’est-ce pas ?

– Je suppose…

Dorothée se redresse un peu et s’assied en tailleur. Elle sent les aiguilles de pin marquer la paume de ses mains.

– Comment ça, tu « supposes » ? On arrive quand même à savoir si on est ami avec quelqu’un.

– Alors oui, on était amis. Si on est ici, c’en est la preuve, non ?

J’ai aimé la double narration. On a la randonnée, rédigée à la troisième personne. Puis, à la seconde personne, le récit de l’adolescence d’un des personnages. C’est là qu’on puisera des indices pour comprendre le présent. Dans un récit à plusieurs voix, il arrive que le lecteur se perde, mais ce procédé rend la lecture aisée. J’ai préféré les passages qui narrent le passé du groupe d’amis, en mettant en exergue la vie de l’un deux. On se demande ce qu’il cache, et on espère trouver des réponses. Dans le premier récit, celui à la troisième personne, c’est un personnage qui nous semble terriblement énigmatique. Et Théo, son ancien ami, semble le personnage principal.

Ainsi, j’ai trouvé que la présentation des deux personnages principaux était bien dosée, de sorte qu’on n’ait pas vraiment de préférence. Je ne peux pas trop en dire, qui va mourir, qui va tuer, etc. mais j’ai aimé tous les personnages. Ils ne sont pas manichéens. Je ne pense pas qu’on puisse les détester ou les adorer, et c’est ce que j’aime. Cela contribue à semer le doute.

J’ai été surprise par la fin ! Je me faisais un tas de théories, que je remettais toujours en question suite à une nouvelle révélation, et j’ai commencé à comprendre que lorsque c’était explicite finalement. J’ai relu la phrase deux fois quand même, au cas où… haha

En bref, un thriller que je ne peux que vous conseiller !

Publicités

8 réflexions sur “Sans faille – Valentin Musso

  1. Ah tiens, de mon côté, je n’ai vraiment pas trouvé ça bon… La narration double oui, avec les flash-backs qui rendent plus humains les personnages. Mais sinon, je les ai trouvé assez détestables tous, au début du moins. Et j’ai très vite vu où l’auteur voulait en venir avec cette histoire dans le passé, et puis la fin, pff quelle chute nulle… Enfin je suis assez critique avec les thrillers, mais celui-ci ne m’a vraiment pas laissé un bon souvenir. J’ai aussi La ronde des innocents dans ma PAL, je retenterai p-e mais pas avant un certain temps…

    J'aime

    1. La chute est surprenante, je pense qu’elle peut susciter plusieurs types de réactions… du genre « quoi, tout ça pour ça ». J’ai eu l’impression de m’être faite avoir mais j’ai bien aimé cette sensation.

      Il parait que Sans Faille est différent de ses premiers romans, si ça peut te rassurer !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s