Le bleu est une couleur chaude – Julie Maroh

le bleu est une couleur chaude

Titre : Le bleu est une couleur chaude

Auteur : Julie Maroh

BD

Sortie en 2010

156 pages

Editions Glénat

 

En commençant cette BD, je ne savais pas qu’elle avait inspiré le film La vie d’Adèle (que je n’ai pas vu). J’ai vu qu’il y avait pas mal de différences entre les deux versions et je pense rester sur la BD que j’ai beaucoup aimé, au moins pour le moment.

Résumé 4ème de couv :

« Mon ange de bleu. Bleu du ciel. Bleu des rivières. Source de vie… ». La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir. Elle lui permettra d’affronter enfin le regard des autres. Un récit tendre et sensible.

Mon avis :

Un graphisme intéressant qui nous immerge immédiatement dans…

J’ai beaucoup aimé cet aspect de la BD notamment le procédé noir et blanc qui fait ressortir les cheveux bleus d’Emma. Il sert parfaitement l’histoire notamment ce que ressentent les personnages. Emma qui se souvient, ce que ressent Clémentine pour elle à ce moment… et la chaleur d’Emma du coup, puisque le bleu balaie le reste. Nous avons d’ailleurs des pages tout en couleur lorsque ce souvenir des premiers émois s’estompe. De plus, je trouve que les expressions des personnages nous font tour à tour ressentir la passion, la tristesse, le doute… bref toute une palette de ressentis avec une grande efficacité.

page13 n1
Début de la page 13, première rencontre entre Emma et Clémentine. 

… Une belle histoire, à la fois banale et compliquée.

Clémentine a 16 ans lorsqu’elle rencontre Emma. C’est certainement le début d’une belle histoire, d’une passion. Mais voilà, ce n’est pas si simple que cela. Emma est une fille : cette attirance n’est donc pas normale aux yeux de Clémentine qui se pose plein de questions. Et son entourage ne l’aidera pas forcément. Le rejet de certains iront briser quelques pans de cette histoire pourtant si belle. Comment s’aimer envers et contre tous ? Ce qui est intéressant aussi, c’est que les deux jeunes femmes ont une vision totalement différente de la question.

L’histoire est banale en apparence pour ceux qui, comme moi, ne voient pas le mal. C’est d’abord une belle histoire d’amour entre deux jeunes femmes notamment Clémentine, 16 ans, qui vit ses premiers émois. C’est une histoire d’amour comme les autres, avec ses complications. La difficulté de vivre une histoire différente vient s’ajouter à tout cela. 

La BD est un one shot, assez rapide à lire qui plus est, du coup je ne vais pas développer beaucoup plus. Je vous laisse découvrir cette histoire en espérant vous avoir donner envie de le faire, car cela vaut le coup !

page13 n2
« Les questions des ados sont banales aux yeux des autres, mais quand on se sent seule à pieds joints dedans, comment savoir sur lequel danser ? »

En bref, une BD que j’ai beaucoup aimé autant pour son graphisme que pour la beauté de l’histoire.

Si vous l’avez lu ou avez vu le film La vie d’Adèle, n’hésitez pas à me donner votre avis !

 

 

Publicités

15 réflexions sur “Le bleu est une couleur chaude – Julie Maroh

    1. J’ai remarqué que ceux qui ont aimé la bd l’ont souvent préféré au film, du moins sur les avis internet. J’ai lu un article très intéressant comparant les deux et je ne pense pas accrocher au film non plus.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, c’est effectivement l’avis général qui en ressort. J’ai aussi entendu quelques personnes (et lu) disant qu’elles ne voyaient aucun rapport entre les deux. Je n’irai peut-être pas jusque là, mais c’est vrai que c’est assez différent sur plusieurs points.
        Le film est très long en plus !

        Aimé par 1 personne

  1. Je ne savais pas que le film était tiré d’une bd. J’adore le graphisme des quelques pages que tu nous as montré. J’ai pour ma part bien aimé le film (mais je n’ai pas lu la BD ceci explique peut être cela!).

    Aimé par 1 personne

    1. Le réalisateur a pris pas mal de libertés apparemment (je me suis fait spoiler les différences mais je n’en dis pas plus^^). N’hésite pas à tester la BD, elle est très belle !

      J'aime

  2. Je savais que le film était tiré d’une BD, mais je l’ai jamais lue. Par contre je connais le film, et j’ai moyennement accroché. Pourtant je suis une fervente fan de films lesbiens 🙂 Je le trouve long, certaines scènes sont inutiles, et je ne comprend pas le fait d’avoir fait finir Adèle avec un homme… Est-ce la même chose dans la BD, ou le réalisateur a t’il choisit de ne pas « heurter » le public français? Quoique, vu les scènes de sexe Adèle aurait pu finir avec n’importe qui, ça n’aurait choqué personne. (oui oui j’ai bien dit scènes de sexe: on ne peut pas dire scènes d’amour, là c’est même érotique. On voit tout. Seule la façon de filmer les différencie d’un porno!).

    Bref, une référence pour les jeunes filles d’aujourd’hui, mais de loin pas le meilleur film lesbien qui soit 😉

    Aimé par 1 personne

    1. ahhh non pas du tout ! Je connaissais certaines différences mais pas celle-là. Je ne peux pas spoiler mais en gros, elle le fait avec un homme sans finir avec et le fait qu’elle dévie de son chemin (car pour elle c’était une connerie) est expliqué par d’autres variables qui m’ont semblé crédibles. La BD me semble plus soft, subtile. Il y a des scènes érotiques mais je les ai trouvées subtiles et bien nécessaires, ça tient sur quelques planches.J’avais déjà entendu cette critique sur le film, dans la BD on n’a pas cette impression de voir « du sexe pour du sexe ». J’espère que tu auras l’occasion de la lire si tu aimes ce thème. Au vu des commentaires que j’ai eu, beaucoup de personnes ayant adoré la BD n’ont pas accroché au film. Si tu aimes ce thème, ça n’a aucun rapport, est-ce que tu as vu le film Ellen Page, Free Love ? Il a l’air sympa.

      J'aime

      1. Faudra que je me procure la bd alors 😉
        Non, j’ai pas encore vu Free love, mais ça ne saurait tarder 🙂 j’adore Ellen Paige et Julianne Moore, et le film défends une cause noble, alors ça ne peut que plaire si on ne s’attend pas à de folles scènes de sexe. En parlant de Julianne Moore, tu as déjà vu Chloé?

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s