Birth marked, tome 1 et 2 -Caragh M. O’Brien

 

Ce livre traînait dans ma wish depuis longtemps. J’ai profité du challenge Objectif du mois « lire 2 tomes d’une même saga » pour le commencer. Je vais bientôt entamer le troisième !

Je trouve la couverture assez laide et pas vraiment représentative de l’univers, ni du personnage de Gaiar, l’héroïne, ce qui est dommage.

Résumé : 

Ceux qui portent la marque sont la clé de l’avenir.

Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l’Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l’extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l’Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code…

Mon avis

Gaïa est une jeune sage-femme qui habite à l’extérieur de l’Enclave. Tous les mois, elle doit avancer des bébés aux gens qui habitent au sein de l’Enclave, derrière le mur. C’est une sorte de prix à payer pour qu’ils puissent survivre à l’extérieur du mur (avoir de l’eau, etc.). Les mères font semblant d’être consentantes pour ce don car il faut montrer sa coopération, et admettre que c’est mieux pour tout le monde. C’est une chance pour les bébés de vivre dans une famille riche… Gaia a toujours vécu dans ce monde et ne se rend pas compte de la cruauté de ces règles. Elle aurait même aimé vivre de l’autre côté, avoir une vie aisée, sans se rendre compte qu’elle n’aurait jamais connu ses parents qu’elle adore, et avec qui elle a tout de même connu le bonheur. Mais la vie est-elle si bien dans l’enclave ?

C’est une dystopie jeunesse, et donc on retrouve les schémas auxquels on s’attend… on découvre un univers assez spécial avec des règles cruelles, on a une explication qu’on arrive presque à comprendre (dans le sens où on comprend le point de vue des « méchants », ce n’est pas manichéen je trouve), et la prise de conscience de notre personnage principal. En effet, cette vie-là parait presque normale à Gaïa au départ, et elle est dépassée par les événements. Ses parents se retrouvent en prison, et elle ne sait pas pourquoi. Sa mère, sage-femme, tient-elle vraiment allégeance à l’enclave, à ses règles ? Se pourrait-il qu’elle ne trouve pas normal d’avancer des bébés ?

J’ai aimé l’univers. Il est assez simple, mais il explore des idées intéressantes. On comprend les motivations des dirigeants de l’enclave assez aisément, mais même si tout n’est pas noir ou blanc, il y aurait d’autres solutions que priver des enfants de leurs parents biologiques et vice versa, priver des mères de leurs enfants. Ayant déjà été enceinte, j’ai réussi à me mettre à leur place en tout cas.

Le gros « plus » de ce livre, c’est Gaïa, j’adore cette héroïne, ses qualités comme ses défauts. Elle n’est pas du genre badass. C’est une jeune fille qui a évolué dans un monde un peu difficile mais qui n’a pas été si mal lotie (des parents géniaux, une bonne amie, un avenir de sage-femme qui lui plaisait) jusqu’aux événements qui ont bouleversé sa vie. Elle m’a paru réelle. Il n’y a pas de magie, ni de combat physique dans ce livre, ce qui change un peu des autres dystopies que j’ai pu livre en Young Addult. Du coup, Gaïa est assez proche du lecteur. On sent bien qu’elle est jeune, qu’elle a des choses à apprendre, qu’elle veut comprendre, faire ce qui est juste mais n’y arrive pas toujours. Elle a du caractère aussi, et des faiblesses. Puis, elle est amené à évoluer, à s’endurcir au fil des tomes.

Les autres personnages ne sont pas en reste. J’ai beaucoup aimé Léon, mais aussi les autres personnages qu’elle rencontre, notamment Myrna.

Mon avis sur le tome 2 
Le tome 2 reprend le même schéma, avec une société matriarcale (où les femmes sont largement minoritaires en nombre et détiennent le pouvoir total) qui accueille la jeune fille. Mais est-ce mieux que l’enclave ? Et qu’est-il arrivé à ceux qui y sont restés ?
Bref, là encore, Gaïa ne m’a pas déçue. Je crois que j’ai préféré ce tome avec cette société. J’y ai trouvé des nouveaux personnages attachants en plus des anciens. J’ai adoré le personnage très ambigu de la matriarche et le rapport de force entre les deux femmes. J’ai aimé les nouveaux personnages (Dinah, Norris, Will). Gaïa reste une ado, et elle se retrouve dans une tourmente amoureuse. Moi qui déteste les romances, j’avoue que ça m’a intéressé. Je ne saurais expliquer pourquoi. Gaïa n’a jamais connu l’amour, et elle est un peu perdue/naïve mais elle a une honnêteté que n’ont pas beaucoup d’héroïnes, et j’ai réussi à la comprendre dans ses agissements et ses doutes, en imaginant que j’avais 10 ans de moins. Même si elle est convoitée, elle n’est pas une Marie Sue et j’ai aimé ses réactions, même les plus stupides… ^^ Et puis, elle prend vite ses décisions malgré tout. Elle fait son choix à la fin du tome, j’espère donc que le tome 3 va se recentrer sur d’autres intrigues !

Je ne sais pas ce que le tome 3 me réserve, mais j’ai aimé ces deux tomes. L’univers, mais surtout Gaïa qui est un personnage que je retiendrai.

En bref, ce n’est pas vraiment un coup de coeur, mais une excellente surprise, une lecture très prenante et un personnage au top.

 

Publicités

12 réflexions sur “Birth marked, tome 1 et 2 -Caragh M. O’Brien

  1. Comme toi, cette saga n’avait pas été un coup de coeur mais je l’avais beaucoup apprécié! Comme tu dis, on comprends aussi le point de vue des méchants, ce qui rend l’histoire crédible. J’avais adoré le tome 2, je ne m’attendais pas à ce qu’on change à ce point d’univers mais ça m’avais agréablement surprise 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s