Le mystère Henri Pick -David Foenkinos

couv15895109 Le mystère Henri Pick, David Foenkinos, 286 pages, éditions Gallimard, 2016

4ème de couverture :

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination?

Commentaire : J’ai lu ce livre en août et j’avais gardé la chronique dans mon ordi. Donc c’est une chronique à chaud (rédigée quelques jours après la lecture). J’en ai 4 ou 5 comme ça et je me suis dit, soit je les poste avant 2017, soit jamais… et la voilà ! Désolée du retard.^^

Mon avis

Je ne sais que penser de ce livre qui est mon premier Foenkinos ! D’un côté, j’ai beaucoup aimé et je l’ai même trouvé addictif, d’un autre, en écrivant ma chronique quelques jours plus tard, je me rends compte que je n’en garderai pas un souvenir impérissable et que mon avis aurait été beaucoup plus dithyrambique la semaine dernière !

Tout d’abord, Foenkinos est un auteur que j’avais envie de découvrir et le résumé m’emballait énormément. Pour résumer, il s’agit d’une éditrice qui trouve un manuscrit excellent dans une bibliothèque, au rayon des livres rejetés, c’est-à-dire que ce manuscrit n’a jamais été publié, il a été déposé par son auteur : Henri Pick. Mais qui est Henri ? A-t-il vraiment écrit ce roman ?

J’ai de suite été embarquée par l’écriture de Foenkinos, qui, si elle n’est pas exceptionnelle, m’a fait beaucoup sourire. Je trouve qu’il y a beaucoup de phrases qui peuvent être des vérités générales, procédé que je trouve à la fois agréable et un peu « impersonnel ».

Publier un roman qui ne rencontre pas son public, c’est permettre à l’indifférence de se matérialiser. (p26)

Concernant l’intrigue, il y a des choses qui m’ont énormément plues. Le mystère est bien mené. J’ai aimé le personnage de Rouche, celui du libraire qui a protégé cette idée farfelue toute sa vie. En revanche, je n’ai pas trop aimé l’éditrice et son mari (écrivain) que j’ai trouvé peu attachants. Ce que j’ai aimé chez eux, c’est leur fonction plus que leur caractère. En effet, on se balade un peu dans le monde de l’édition (avec quelques clins d’œil à la réalité) grâce à eux.

J’ai aussi aimé la satire sur le coup médiatique qu’a fait ce livre, écrit par un auteur non publié (à l’origine), l’occasion de nous rappeler que certains grands auteurs se sont vus refuser par les maisons d’édition de nombreuses fois à l’instar de Proust. La situation parait surréaliste, mais à la fois possible. Une bibliothèque qui accepte des manuscrits d’auteurs ratés, pourquoi pas (c’est bien inspiré d’un autre texte), une éditrice du coin en vacances qui trouve parmi ces manuscrit un qui en vaille la peine, pourquoi pas… et si on accepte ça, comment nier qu’une telle affaire serait un excellent coup médiatique et caracolerait en tête des ventes ?

Quel est l’intérêt d’entreposer des livres dont personne ne veut ?
– c’est une idée américaine.
– Et alors ?
– C’est en hommage à Brautigan
– Qui ça ?
– Brautigan. Vous n’avez pas lu Un privé à Babylone ?
– Non. Peu importe, c’est une idée bizarre. Et en plus, vous voulez vraiment qu’ils viennent déposer leurs livres ici ? On va se taper tous les psychopates de la région. Les écrivains sont dingues, tout le monde le sait. Et ceux qui ne sont pas publiés, ça doit être encore pire.
– Ils auront enfin une place. Considérez cela comme une œuvre caritative.
– J’ai compris : vous voulez que je sois la Mère Thérésa des écrivains ratés.
– Voilà, c’est un peu ça. (p 11-12)

Après, l’idée est très bonne, mais il m’a manqué un truc. Je ne sais pas si c’est l’écriture pour les raisons que j’ai évoquées plus haut. Bizarrement, cette lecture addictive s’est terminée avec un sentiment un peu négatif, mais même au cours de ma lecture je l’ai quelque peu ressenti. Certains passages m’ont semblé un peu inutiles.

Sur le coup, j’ai trouvé l’épilogue frustrant et gâchant le livre, même si je m’y attendais un peu… et avec le recul, j’ai beaucoup aimé ce procédé. C’est pourtant ce à quoi je m’attendais (comme fin initiale), mais la fin avant épilogue était si belle que j’aurais préféré me tromper… C’est aussi ce qui fait sa force.^^

Je pense continuer mon exploration de cet auteur, afin de voir si j’arrive à m’en faire un avis plus tranché. Mais je n’en fais pas une priorité.

En bref, même si mon enthousiasme sur ce livre est retombé comme un soufflet, je trouve que c’est une lecture idéale lorsqu’on a envie d’un peu de légèreté.

Publicités

8 réflexions sur “Le mystère Henri Pick -David Foenkinos

  1. J’avais beaucoup aimé « La délicatesse » de Foenkinos (je te le recommande) mais depuis, je n’ai pas eu l’occasion de relire l’auteur. Peut-être avec ce livre, sait-on jamais?
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que c’est dû à son écriture que j’ai trouvé au final un peu plate, je ne sais pas si le mystère Henri Pick va me marquer en dehors de son idée de base qui est très bonne je trouve. Mais c’est vrai que je l’ai lu en 2/3 jours et que ma lecture fut très sympa ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s