Choubi Choubi, mon chat tout petit, tome 1 – Konami Kanata #Les coups de coeur de Léo

choubi choubiChoubi Choubi, mon chat tout petit, Konami Kanata, 154 pages, éditions soleil manga

Résumé : Avant de devenir un bon gros chat ronronnant, Choubi-Choubi était un chaton plein de vie, tout excité par ce qui lentoure. Ce sont ces premiers moments, lâge tendre dune boule de poils, que Konami Kanata, lauteure de Chi, propose de nous raconter à travers ce manga tendre et rigolo. Rien de mieux pour un chaton au caractère bien trempé que de faire tourner en bourrique une bonne vieille grand-mère !

 

 


Cet article n’était pas prévu pour de suite, mais alors que je programmais mon « c’est lundi », Léo a vu l’image de Choubi Choubi, mon chat tout petit sur ma bibliothèque média wordpress. Il voulait absolument que je mette cette image et parle de ce livre.

« Tu dis : Ce livre est cool, il est cool cool avec un coeur ❤ J’adore ce livre, et après tu racontes l’histoire »

Pourquoi il est trop cool?

« Parce que je l’aime bien. « 

Ok, parlons un peu plus sérieusement. Choubi choubi mon chat tout petit est une courte série en deux tomes qui nous raconte l’enfance de Choubi Choubi, ce bon gros chat ronronnant qui habite avec une grand-mère très sympathique. C’est écrit par l’auteure de Chi, une vie de chat, et j’avoue préférer Chi, Léo également.

Néanmoins, on enchaîne des saynètes rigolotes autour de la vie du chaton et de la grand-mère. Il n’y a pas vraiment de continuité dans l’histoire. L’auteure joue ici sur les jeux de mot qui ne sont pas toujours compréhensibles pour les petits. C’est donc l’occasion de discuter et d’apprendre deux ou trois choses. Chaque petite histoire fait environ 6 pages et se termine par une chute. Libre à nous de lire les gags dans le désordre.

A noter que, contrairement à Chi, le chaton ne parle pas. Nous avons donc un peu moins de parole. Cela n’a pas gêné Léo, et j’ai trouvé cela appréciable car cela permet de découvrir une différente manière de raconter. J’ai aimé toutes ces petites différences, et si Léo ne peut pas se l’expliquer, il a bien aimé deviner pourquoi Choubi Choubi agissait ainsi dans telle ou telle histoire. Je trouve aussi que dans les BD sans parole, on est plus attentifs aux indices qui se trouvent sur les dessins. Ici il s’agit surtout d’expressions (les planches sont plutôt épurées), on apprend donc à se représenter : l’étonnement, l’envie (d’un bon poisson^^), la joie, l’espièglerie, la peur etc.

Des histoires marquantes ? Entre autres : celle de la table chauffante, chose qu’on ne connait pas en France, celle où Choubi Choubi refuse de se faire prendre en photo et qui nous a bien fait rire.

Léo aurait préféré de la couleur, comme dans Chi. Cela ne l’empêche pas d’aimer ce manga plein de tendresse et d’humour.

En bref, Léo a beaucoup aimé ce manga malgré sa préférence pour Chi. Il tenait à en parler, et il m’a fait pensé que nous n’avons pas terminé Choubi choubi mon chat pour la vie…

Publicités

2 réflexions sur “Choubi Choubi, mon chat tout petit, tome 1 – Konami Kanata #Les coups de coeur de Léo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s