Love Story à l’iranienne – Deloupy et Deuxard Jane

love-storyLove Story à l’iranienne, Deloupy et Deuxard Jane (2016) Editions Delcourt (Mirages),144 pages 

Résumé : Les jeunes Iraniens rêvent-ils encore d’en finir avec le régime ? Comment se rencontrer dans cette société qui ne le permet jamais ? Comment flirter ? Comment choisir sa femme ou son mari ? Malgré la tradition, malgré le régime. Des journalistes ont interviewé clandestinement de jeunes Iraniens pour donner un éclairage politique et social. Comment échapper à la police pour vivre sa love story ?

 


Sujet : la jeunesse iranienne. C’est une succession de témoignages très intéressants recueillis par deux journalistes de manière clandestine. On en apprend plus sur le régime en Iran, et comment il est vécu par ces jeunes gens de tous milieux.

 

Graphisme : J’ai trouvé qu’il était simple et efficace. Parfait pour un reportage dessiné.

Intrigue : Comme je vous l’ai déjà dit, il s’agit surtout d’un reportage dessiné. D’ailleurs, j’en avais déjà lu un dans la Revue dessinée numéro 11. J’avais beaucoup aimé, et j’étais curieuse de connaitre les autres. Je n’ai pas été déçue !

J’adore le principe des reportages dessinées, et celui-ci est particulièrement intéressant. C’est un travail de journaliste remarquable et nécessaire. En effet, les journalistes ne sont pas autorisés à aller là-bas, et les personnes qui témoignent ont une certaine audace. Elles répondent aux questionnements du résumé; avec des diversités de point de vue. Le point de vue de Zeinab, satisfaite de sa vie en Iran malgré les interdits qu’elle brave, nous est conté tout autant que celui de Omid qui déteste le régime.

Point de détails politiques, ils nous content leur vie de tous les jours, influencée par la politique. Et nous en savons juste assez pour faire une corrélation entre leur quotidien et le régime. La plupart n’y croient plus, en la politique, et désirent juste plus de libertés.

J’ai aimé, entre chaque témoignage, les petits apartés. L’occasion d’avoir le point de vue des journalistes, et de prendre conscience de leur travail. Il s’agit à chaque fois d’une demi-page, juste ce qu’il faut de transition entre les témoignages. Je l’ai lu d’une traite, et je pense que j’en aurais lu d’autres si c’était possible.

En bref, j’ai beaucoup apprécié cette BD qui nous permet d’en apprendre plus sur la vie en Iran, en laissant la parole aux jeunes iraniens.

prixlitte

Publicités

7 réflexions sur “Love Story à l’iranienne – Deloupy et Deuxard Jane

    1. Elle est vraiment intéressante, et les témoignages sont accompagnés de petits encadrés sur les lois du pays sans nous inonder de politique. On nous explique quand c’est nécessaire, au moment opportun. C’est très bien fait !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s