Mon mois Ciné&Dvd – février 2017

Je suis très en retard sur mes bilans cette année. Mais il n’est jamais trop tard pour regarder derrière soi, et je vous propose mon bilan ciné/dvd du mois de février. Certains films sont encore à l’affiche chez moi, je ne suis pas si ne retard que ça. ^^

Ciné

Alors au cinéma, j’ai vu 4 films.

Split est celui qui m’a le plus conquise. J’ai vraiment adoré, notamment, la performance de l’acteur (en vf, alors j’imagine même pas en vo!). J’ai aimé que ça soit plus un thriller qu’un film d’horreur, et étant un peu la ramasse, je n’avais pas prévu la dimension fantastique qui finit par pointer son nez. J’aurais pu le prévoir si j’avais fait le rapprochement avec d’autres films du réalisateur, ce dont je me suis rendu compte à la fin. Pour Silence, si je n’ai pas vu passé les quasi 3h et que le film est très esthétique, il m’a manqué un truc. Le film est très intense, de sorte qu’à la sortie de la séance, on se réveille. J’ai quand même l’impression que le film aurait pu être plus nuancé, et j’aimerais beaucoup le revoir. Seuls est nettement moins marquants que les deux films précédemment cités, mais pour un film français fantastique, je l’ai trouvé pas mal. Je n’ai pas lu la BD, mais ça m’a donné envie car des questions restent flous. Tous en scène est un dessin animé très sympa. On passe un bon moment, surtout si les enfants sont fans de musique.

DVD

Et 2 dvd mais pas des moindres :

Le garçon et la bête est un animé vraiment génial, et dans un autre registre The Host l’est tout autant.

Pour le garçon et la bête, si vous aimez les animés japonais, c’en est un à ne pas manquer ! On l’a vu plusieurs fois dans le mois avec Léo. Il y a tout : l’animation est très belle, l’histoire est à la fois passionnante et poétique, avec des personnages attachants sans oublier l’humour qui s’y dégage malgré quelques passages un peu sombre. A voir et à revoir.

The Host est un film coréen fantastique, un film de monstre… mais pas à la manière des films américains du même genre dont il semble d’ailleurs se moquer par moment. Ici, on suit une famille assez spéciale (le père anti-héro et sa fratrie ainsi que le grand-père) à la recherche de leur fille enlevé par le monstre. The Host semble casser les codes du genre (on voit la bête d’entrée de jeu, on a pas d’histoire d’amour à la c**, pas vraiment de héros…) et ça fait du bien. J’ai aimé les messages de ce film, et j’ai passé un excellent moment. Au début, on croit à un nanar (j’adore les premières scènes avec le monstre) mais l’humour qui s’en dégage n’enlève rien à la profondeur de ce film. J’ai commandé d’autres films de ce réalisateur. 🙂

A bientôt pour le bilan de mars. ^^

 

Publicités

4 réflexions sur “Mon mois Ciné&Dvd – février 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s