Le sang des dieux et des rois, tome 1, Eleanor Herman

couv61700815Le sang des dieux et des rois, tome 1, Eleanor Herman, Robert Laffont (R) (2016) 452 pages

A 16 ans, Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais se trouve irrésistiblement attiré par une nouvelle venue… Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de cour tout en taisant sa mission secrète : tuer la reine. Mais c’est sans compter sur son premier amour… Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina, même si cela signifie se mesurer à Hephaestion, tueur sous la protection d’Alexandre. Et, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre sans l’avoir rencontré, désire changer sa destinée en partant en quête des légendaires et mortels Mangeurs d’Esprit.

Tout d’abord, je tiens à remercier netgalley pour ce partenariat ainsi que les éditions robert Laffont. J’ai lu ce livre en LC avec Malecturothèque.

Mon avis :

L’histoire se déroule en 340 av. JC en Macédoine, mais il ne s’agit pas là d’un roman purement historique. C’est de la fantasy, avec sa part de magie, basée sur des faits réels. L’auteure explique à la fin ses inspirations, quels personnages sont fictifs, lesquels ont vraiment existé, comment elle a essayé d’intégrer des éléments historiques sur la vie quotidienne et les batailles. Le concept m’a beaucoup plu et donné envie d’en savoir plus sur la réalité.carte

Si au début de ma lecture, j’étais un peu septique, ce premier tome s’est avéré une bonne lecture.

En effet, le roman s’ouvre une scène romantique adolescente qui m’avait l’air un peu clichée. J’ai eu peur que ça soit le genre de livre où la romance est prépondérante alors qu’on nous a vendu de la fantasy. Si l’amour tient une place importante, il n’en est rien. Les quêtes auront la part belle, et le récit devient rapidement très prenant, teinté d’aventures et de complots. Je pense qu’on s’accorde à dire que plus on avance dans le roman, plus on se passionne pour l’intrigue.

En revanche, je n’ai pas trouvé les personnages très attachants. En effet, il y a beaucoup de personnages (6 à 7 selon comment on considère Olympias, la mère d’Alexandre), ce qui permet la narration à divers points de vue. D’ordinaire, ce procédé agit avec efficacité sur moi dans le sens où je tourne frénétiquement les pages car je vois qu’au chapitre d’après, on va parler d’un autre personnage qui me manque depuis 3 chapitres. Vous voyez ce que je veux dire ? Là, aucun personnage ne m’a fait vraiment vibré et il me semble que les chapitres terminent rarement en cliffhanger. Prenant, mais peut-être pas un page-turner.

Toutefois, les personnages ont du potentiel notamment Alexandre que je trouve très intéressant. Je pense que l’auteure a posé de bonnes bases les concernant. Il faut dire que le livre est court comparativement au nombre de personnages principaux (pour un, on a 4 ou 5 chapitres sur les 32) ce qui n’a peut-être pas aidé à s’attacher. Du coup, j’ai tout de même bon espoir de vibrer un peu plus pour la suite. Et puisque c’était déjà très bien, cela me donne d’autant plus envie de lire le tome 2.

En bref, ce fut une bonne lecture. Le concept de fantasy historique me plait beaucoup et le récit s’est avéré prenant. L’auteure pose de bonnes bases et j’ai très envie de lire la suite !

Publicités

10 réflexions sur “Le sang des dieux et des rois, tome 1, Eleanor Herman

    1. Le début m’a fait peur (petite scène d’amour) mais il n’est pas à l’image de la suite, plus prenante et moins axée sur l’amour. Ca reste un tome introductif et si je n’ai aucun personnage chouchou (j’aime bien en avoir, après c’est pas essentiel), j’ai bon espoir pour la suite. L’attachement permet d’être vraiment dedans.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s