Premières lignes #35

Je vous retrouve le rdv « Premières lignes » initié par Ma Lecturothèque.

Rappel du principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit.

Pourquoi ce choix ? C’est ma lecture en cours et j’adore ! J’ai eu ce livre gratuitement, un petit cadeau dans une commande d’occasion et c’est finalement le livre que j’ai lu en premier. ^^ Je voulais découvrir Kundera, et je ne suis pas déçue (j’ai « la vie est ailleurs » dans ma PAL depuis longtemps ><). Dans les premières lignes, il pose le décor de cette tragi-comédie délicieuse. Un lieu paisible dans lequel le lecteur passera 5 journées…

valse

PREMIERE JOURNEE

1

L’automne commence et les arbres se colorent de jaune, de rouge de brun ; la petite ville d’eaux, dans son joli vallon, semble cernée par un incendie. Sous les arcades, des femmes vont et viennent et s’inclinent vers les sources. Ce sont des femmes qui ne peuvent pas avoir d’enfants et elles espèrent trouver dans ces eaux thermales la fécondité.

La valse au adieux, Milan Kundera, 1973 – Folio, 2009, 354 pages

Publicités

2 réflexions sur “Premières lignes #35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s