Premières lignes #44

Je vous retrouve pour le rdv « Premières lignes » initié par Ma Lecturothèque.

Rappel du principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit.

Pourquoi ce choix ? Je suis encore dans la rentrée littéraire, et je vous présente les premières lignes du livre que j’ai reçu à l’occasion des matchs de la rentrée sur priceminister. C’était mon 3ème choix, mais je suis vraiment contente car je n’avais pas capté que j’avais deux livres de Fabrice Humbert dans ma wishlist (le nom me disait quelque chose) : Eden Utopie, un libraire m’en avait très bien parlé mais c’était en 2015 et je voulais attendre le poche (chose faite d’ailleurs) ; ainsi que L’origine de la violence. Que de rendez-vous manqués…

comment vivre en héros

NAISSANCE DU HEROS

1.

Un enfant ne devrait pas boxer

Tristan disait souvent que rien ne serait arrivé sans la boxe. Mais, à vrai dire, rien ne serait arrivé sans la gare du Nord non plus. Et rien non plus s’il n’avait pas eu un père communiste. Mais il est vrai que la boxe était un bon début.

Comment vivre en héros ?, Fabrice Humbert, éditions Gallimard, 17 août 2017, 413 pages

Publicités

33 réflexions sur “Premières lignes #44

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s